Comment évoluent les taux de prêt immobilier en novembre 2020 ? Comment adapter son crédit immobilier à cette période de confinement ? Comment vont évoluer les taux immobiliers suite au développement de la crise sanitaire et économique ?

Voici les réponses à vos différentes questions autour des taux de crédit immobilier en novembre 2020. Après un point complet sur les derniers chiffres et les dernières tendances et un comparatif de taux immobiliers moyens par durée et par courtier, nous reviendrons plus en détail sur les adaptations possibles pour votre prêt immobilier pendant cette période de confinement et de crise et sur la tendance d’évolution pour les taux d’intérêt pour financer un emprunt immobilier dans les semaines et mois à venir.

Les dernières actualités sur les taux de prêt immobilier

Le 15 octobre, l’observatoire Crédit Logement CSA a détaillé tous les chiffres sur les crédits immobiliers au 3ème trimestre ainsi que les statistiques pour les taux de crédit immobilier obtenus en septembre 2020. Le taux immobilier moyen est de 1.22 %. Soit une nouvelle baisse de 2 points de base en un mois.

Le mouvement de diminution des taux d’intérêt est léger mais se poursuit depuis le pic à 1.29 % sur les crédits immobiliers contractés en juin 2020.

évolution du taux de crédit immobilier moyen en novembre 2020 mois par mois

Les baisses de taux d’intérêt se font sur toutes les durées. Ainsi, nous avons sur les prêts de septembre 2020 :

  • Un taux immobilier moyen sur 15 ans à 1.02 %, contre 1.09 % en juin 2020 et 0.88 % en décembre 2019
  • Un taux immobilier moyen sur 20 ans à 1.19 % contre 1.27 % en juin 2020 et 1.05 % en décembre 2019
  • Un taux immobilier moyen sur 25 ans à 1.46 % contre 1.52 % en juin 2020 et 1.31 % en décembre 2019

Mise à jour le 3 novembre 2020 :  Les taux de prêt immobilier obtenus en octobre 2020 viennent d’être publiés. Le taux d’emprunt immobilier moyen ressort à 1.21 %. C’est un nouveau point de baisse supplémentaire. Dans le détail, si le prêt sur 15 ans garde la même moyenne que le mois dernier, on observe de belles baisses sur 20 et 25 ans pour atteindre respectivement 1.16 % et 1.42 %.

Par rapport au type de projet immobilier, Crédit Logement nous donne les statistiques suivantes :

  • Taux d’intérêt moyen à 1.26 % pour financer un achat immobilier neuf
  • Taux d’emprunt moyen à 1.23 % pour financer l’acquisition d’un logement ancien
  • Taux de prêt travaux moyen à 1.15 %

Cela redevient plus intéressant pour faire un rachat de prêt en 2020.

Les écarts s’accentuent entre les meilleurs taux et les taux les moins bons

Enfin, il faut noter que sur un an, les emprunteurs qui subissent la plus forte hausse de taux sont ceux avec les moins bons dossiers. En effet, si l’on classe les dossiers du meilleur au plus difficile et que l’on fait 4 groupes distincts, on obtient un aperçu des conditions moyennes de financement :

meilleur taux, bon taux, taux moyen et mauvais taux par durée

Comme vous pouvez le constater, les écarts sont très importants entre les meilleurs emprunteurs et ceux avec des dossiers plus difficiles à faire accepter.

Par exemple, sur 25 ans, le quart des emprunteurs avec un très bon dossier obtient un taux moyen de 1.15 %, contre 1.77 % pour le 4ème groupe (c’est 20 points de base de plus qu’il y a un an, la plus forte hausse), c’est-à-dire celui des dossiers les moins attractifs pour les banques. Soit un écart de 62 points de base. C’est énorme si on fait le calcul de ce que cela représente sur le coût total du crédit immobilier.

Par exemple pour une mensualité de 800 € sur 25 ans, on obtient un crédit immobilier d’un montant de 208 495 € avec un taux à 1.15 %, mais seulement d’un montant de 193 823 € avec un taux de 1.77 %. C’est presque 15 000 euros de moins (14 672 € exactement). De quoi renforcer l’idée qu’il faut tout faire pour soigner votre dossier et vous rapprocher des meilleurs taux immobiliers actuels. Nous verrons comment ci-dessous et nous pouvons vous aider à négocier un meilleur taux de prêt immobilier.

Durée de remboursement moyenne

La durée moyenne des crédits immobiliers souscrits au 3ème trimestre est de 231 mois. Elle est à 230 mois sur les prêts de septembre.

Voici la répartition des durées de prêt immobilier par tranche d’âge :

Prêt immobilier : durée moyenne par tranche d'âge

Ce sont principalement les moins de 45 ans qui empruntent sur plus de 20 ans. Parmi les emprunteurs les plus âgés, ceux de 65 ans et plus, on note que malgré leur âge, certains seniors obtiennent quand même un prêt immobilier sur plus de 15 ans, voire sur plus de 20 ans. Cela répond à la question “jusqu’à quel âge peut-on emprunter pour un prêt immobilier ?“.

Mise à jour le 3 novembre 2020 : la durée des crédits immobiliers augmentent à 235 mois sur les dossiers d’octobre. C’est un record. Malgré les restrictions du HCSF au niveau des prêts sur plus de 25 ans, les Français empruntent sur plus longtemps pour compenser la hausse des taux de cet été et surtout la hausse des prix de l’immobilier.

Augmentation de l’apport personnel

En 2020, le niveau moyen d’apport personnel augmente de 7.9 % en glissement annuel, après un recul de 5.2 % en 2019 et de 5.0 % en 2018. On voit clairement l’impact du fait qu’il est plus difficile d’emprunter sans apport pour un crédit immobilier depuis que les banques appliquent les mesures du HCSF et de la Banque de France.

taux immobilier novembre 2020 : quel taux actuel pour un crédit immobilier

Comparateur des taux immobiliers moyens sur différentes durées : en baisse

Toute bonne nouvelle est bonne à prendre actuellement. En voilà une !

Les taux de crédit immobilier moyens sont en baisse sur toutes les durées de remboursement. C’est ce que vous pouvez voir dans ce comparateur des taux immobiliers moyens en ce 1er novembre 2020 avec ceux relevés le 1er octobre 2020 lors de notre précédente analyse (pourcentage entre parenthèses) :

Courtier \ Durée du prêt10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
MeilleurTauxStable 0.90 % (0.90 %)Stable 1.10 % (1.10 %)En baisse 1.27 % (1.31 %)En baisse 1.57 % (1.62 %)N/A
EmpruntisEn baisse 0.85 % (0.95 %)En baisse 1.05 % (1.15 %)En baisse 1.25 % (1.30 %)En baisse 1.50 % (1.60 %)En baisse 2.00 % (2.05 %)
ACEStable 0.95 % (0.95 %)Stable 1.15 % (1.15 %)Stable 1.30 % (1.30 %)Stable 1.60 % (1.60 %)En hausse 2.05 % (1.90 %)
ABCourtageN/AEn baisse 1.35 % (1.36 %)Stable 1.54 % (1.54 %)Stable 1.80 % (1.80 %)N/A
CyberpretStable 0.90 % (0.90 %)Stable 1.15 % (1.15 %)Stable 1.25 % (1.25 %)Stable 1.50 % (1.50 %)N/A

Il s’agit d’un taux immobilier nominal qui ne tient donc pas compte notamment de l’assurance emprunteur.

Depuis le mois de juin et un pic du taux d’intérêt moyen à 1.29 % sur l’ensemble des crédits immobiliers, le mouvement de baisse très progressive des taux se poursuit. Cela permet aux particuliers de pouvoir emprunter pour acheter une maison ou un appartement à moindre coût.

On observe une tendance similaire du côté des meilleurs taux actuels. Les banques diminuent aussi les taux d’emprunt pour les meilleurs dossiers. On revoit même un meilleur taux sur 25 ans repasser en dessous de la barre symbolique des 1.00 %. Ce qui n’était plus le cas depuis quelques mois.

Comment faire pour vous rapprocher de ces meilleurs taux pour votre crédit immobilier à vous ?

Il faut tout d’abord comprendre comment comparer les banques pour un crédit immobilier. Chaque banque va faire évoluer très régulièrement sa grille de taux pour différents profils d’emprunteurs en fonction des taux auxquels elle peut emprunter sur les marchés financiers, de ses frais fixes (personnels, loyers, etc.), de sa marge. Il faut donc savoir au moment où vous en avez besoin quelle banque a le taux le plus bas en 2020 dans votre région (on n’a pas les mêmes conditions à Paris, qu’à Lyon ou que dans une petite ville de Province). Est-ce le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, le LCL, la Banque Postale ou encore BNP Paribas ?

Toutes les banques ne se montrent pas aussi agressives sur les taux en même temps. Il peut donc être utile de se faire aider par un courtier immobilier pour trouver le meilleur taux possible en fonction de votre dossier et du moment où vous avez besoin d’un financement.

Ensuite, il convient de vous montrer sous votre meilleur profil. Mettez les points forts de votre dossier en avant. Donnez envie aux banques de vous avoir comme client. Comment faire ? Par exemple en commençant par suivre certains de ces 15 conseils pour mieux négocier son crédit immobilier. Il faut comprendre ce qui intéresse une banque et savoir mettre en avant vos avantages par rapport à cela.

En outre, pensez à réduire votre coût de financement en utilisant toutes les aides financières possibles comme le PTZ ou le prêt patronal.

Comment adapter son crédit immobilier pendant le confinement et au Covid-19 ?

Pour ceux qui ont besoin d’un nouveau prêt immobilier ou qui veulent faire un rachat de crédit immobilier, il est toujours possible de le faire. Les banques restent ouvertes et elles sont mieux organisées pour recevoir du public en respectant les gestes barrières et plus équipées pour le télétravail de leurs conseillers. Les courtiers en prêt immobilier peuvent également être contactés mais seulement à distance. Retrouvez tout ce qu’il est possible de faire dans notre page l’immobilier et le confinement.

Comme au printemps, certains particuliers ne peuvent plus exercer leur activité à cause du confinement et des mesures sanitaires pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19. Ils sont heureusement moins nombreux qu’au mois de mars. Voici un rappel de ce que vous pouvez faire si vous avez des difficultés financières passagères ou durables suite à cette crise économique majeure en matière de crédit immobilier.

Demander un report d’échéance à votre banque

Cette possibilité n’est pas inscrite dans tous les contrats. Cependant, il est assez fréquent sur les contrats de ces dernières années que les banques prévoient ce genre de cas. Ainsi, certains emprunteurs peuvent demander à suspendre le paiement de leur mensualité de prêt immobilier pendant un ou plusieurs mois.

Même si l’activation d’un report d’échéance est gratuite et prévue dans votre contrat de prêt, cela vous coûtera de l’argent malgré tout. Les intérêts de ces mois de report sont dus. Ils sont généralement ajoutés à votre capital restant dû. Ainsi, vous gagnez en souplesse financière temporairement, mais vous accentuez votre dette avec ainsi une hausse des intérêts totaux à payer et aussi un peu plus de cotisations d’assurance de prêt si vous allongez de ce fait la durée de votre remboursement d’emprunt. Pour calculer le surcoût, vous pouvez utiliser notre simulation de tableau d’amortissement de prêt en ajoutant le montant actuel de vos intérêts d’emprunt à votre capital restant dû.

À noter, si votre contrat ne prévoit pas la possibilité de reporter ou de suspendre un paiement, rien ne vous empêche de négocier avec votre banque et de trouver un arrangement dans ce sens.

Modifier vos mensualités de prêt

Autre avantage non visible dans le calcul du TAEG d’un crédit, mais qui peut s’avérer très utile au cours du remboursement de votre emprunt : la modulation de votre mensualité. Certains contrats prévoient qu’à certains moments, vous pouvez demander à diminuer ou à augmenter votre mensualité de crédit afin de l’adapter à vos ressources financières du moment (hausse ou baisse de revenus, modification des dépenses par exemple pour l’arrivée d’un enfant, épargne plus conséquente, passage à la retraite, etc.).

On parle aussi de modularité de votre prêt immobilier pour cela. Vérifiez votre contrat et regardez si une telle clause existe et si oui quelles en sont les conditions et les modalités d’application. Pensez également à voir combien cela va vous coûter en utilisant le calcul d’intérêt de prêt avec des mensualités plus basses.

Quelle évolution pour le taux immobilier avec le confinement ?

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé la possibilité qu’elle augmente ses mesures pour stimuler l’économie pendant cette nouvelle vague de crise sanitaire et économique. Christine Lagarde a en effet confirmé le maintien du principal taux directeur de la BCE à zéro et elle n’exclut pas la possibilité d’une baisse de taux dans les mois ou trimestre à venir.

En outre, pour le moment l’OAT 10 ans de la France est redescendue à -0.35 % et pourrait bien dans les semaines à venir battre le record de -0.427 % observé en août 2019.

Ainsi, malgré le contexte économique difficile, les banques devraient continuer à maintenir des taux de prêt immobilier très bas. Ils pourraient même continuer à baisser légèrement afin d’éviter une chute du marché immobilier.

Enfin, le principal objectif pour une banque avant d’accorder un crédit immobilier est de s’assurer d’en maitriser le risque. Avec les recommandations du HCSF (taux d’endettement maximum à 33 %, demande d’un minimum d’apport personnel, très peu de prêt sur plus de 25 ans, etc.) qu’elles appliquent depuis bientôt un an, elles ont grandement réduit le risque sur les nouveaux prêts immobiliers accordés en 2020. Elles peuvent donc se permettre de proposer des taux d’emprunt un peu plus bas aux emprunteurs particuliers qui veulent financer leur achat immobilier car elles ont une meilleure garantie bancaire.

Pour conclure sur les taux de crédit immobilier en novembre 2020, les taux d’intérêt baissent légèrement sur toutes les durées de remboursement. Les banques maintiennent des conditions strictes avant d’accorder un prêt immobilier mais le confinement n’empêche pas l’obtention d’un financement immobilier en novembre. Il faudra peut-être prévoir un peu plus de délai néanmoins pour le traitement de votre dossier. Prévoyez donc un peu de marge pour respecter les délais fixés dans votre compromis de vente.

Pour obtenir la meilleure offre de taux immobilier parmi de nombreuses banques, démarrez votre simulation de prêt immobilier gratuite en ligne dès maintenant. Un courtier spécialisé étudiera pour vous la meilleure solution actuelle en fonction des offres, de votre projet immobilier (résidence principale, secondaire ou investissement locatif, primo-accédant ou non, maison ou appartement, logement neuf ou ancien, etc.) et de votre situation personnelle (votre apport, vos revenus, votre profession, votre âge, CDI ou fonctionnaire, etc.).

Pensez également à comparer les assurances de prêt immobilier afin de choisir une meilleure offre que celle de l’assurance emprunteur de votre banque proposée avec votre crédit immobilier. Vous pourrez ainsi obtenir un taux d’assurance de prêt bien plus bas avec une assurance spécialisée et individualisée.