Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier janvier 2019 : les chiffres et informations du mois

Immobilier janvier 2019 : les chiffres et informations du mois

Auteur : David LELONG

Découvrez les nombreuses actualités immobilières qui marquent ce mois de janvier 2019. Nous allons revenir sur les nombreux chiffres et les informations les plus importantes de ce début d’année 2019 à travers cet article de synthèse qui reprend :

- Un plan à 9 milliards d’euros lancé par Action Logement sur différents projets.

- Les derniers chiffres sur les taux de crédit immobilier diffusés en janvier 2019.

- Le nouvel indice de référence des loyers communiqué par l’INSEE.

- Quelques chiffres sur le marché du parc locatif privé en France en 2018.

- Un point sur les augmentations des assurances liées à l’immobilier.

Mise à jour : découvrez les actualités immobilières en juin 2019.

Action Logement lance un grand plan pour mieux se loger à 9 milliards d’euros

Les entreprises qui cotisent au groupe Action Logement (ex 1% Logement) ont décidé de mettre en place une enveloppe exceptionnelle de 9 milliards d’euros pour l’accès au logement, la lutte contre l’habitat indigne, et la mobilité des salariés vers leur lieu de travail. C’est un mouvement d’une ampleur méconnue jusque-là.

Voici les principaux axes de développement proposés afin d’aider les particuliers à mieux se loger :

- 1 milliard d’euros pour l’amélioration des performances énergétiques des logements afin de réduire les besoins en dépense énergétique.

- 350 millions d’euros pour favoriser la mobilité des salariés avec un chèque de 1 000 € pour les salariés modestes qui déménagent pour se rapprocher de leur lieu de travail et ainsi réduire les coûts élevés de transport fréquent domicile-travail.

- 2 milliards d’euros pour adapter les logements qui en ont besoin : adaptation des logements pour les séniors (salle de bains notamment) et les personnes en situation de handicap.

- 1.5 milliard d’euros pour transformer des bureaux en logements dans les zones tendues afin d’apporter des réponses à la crise du logement dans ces agglomérations.

- 1.5 milliards d’euros pour améliorer la qualité de l’habitat en Outre-mer.

- 2 milliards d’euros pour produire plus de logements et moins chers.

- 1 milliard d’euros pour lutter contre la dégradation des logements anciens.

Vous pouvez consulter la présentation complète de ces mesures sur le site d'Action Logement.

Des taux de crédit immobilier stables en ce début d’année 2019

Comme vous avez pu le lire dans notre article sur les taux de crédit immobilier en janvier 2019, il n’y a pas à craindre de fortes augmentations de taux en ce début d’année 2019.

Tout d’abord, l’année 2018 s’est soldé avec un taux moyen toujours aussi stable à 1.43 % et cela malgré une durée moyenne de remboursement qui reste très élevée à 226 mois.

Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2018, les taux de prêt immobilier ont donc tout de même baissé de 7 points de base par rapport à ceux de 2017 :

- - 5 points de base pour les prêts travaux.

- - 7 points de base pour financer un achat de logement ancien.

- - 7 points de base pour le financement d’un bien immobilier neuf.

Ce sont les prêts sur les plus longues durées qui ont tiré cette moyenne vers le bas. En effet, sur les crédits sur 25 ans, la baisse est de 16 points de base en décembre 2018 par rapport à décembre 2017. Cette diminution est moins forte pour les prêts sur 15 et 20 ans avec tous les deux une baisse de 11 points de base.

Enfin, toujours d’après les analyses et les statistiques de l’observatoire Crédit Logement CSA, ce sont les dossiers des emprunteurs les moins qualifiés qui ont enregistré les baisses de taux les plus fortes. Si l’on divise les dossiers en 4 groupes du plus qualitatif (groupe 1) au moins (groupe 4), les groupes 3 et 4 ont bénéficié de réduction sur les taux de 10 à 15 points de base sur 15 et 20 ans et même de 20 points de base sur 25 ans. Dans le même temps, les emprunteurs dans le groupe 1 n’ont obtenu qu’une baisse de 5 points de base sur la même période.

Il faut dire qu’en 2017, les banques avaient mis l’accent sur le qualitatif en accordant de gros écarts de taux pour les très bons dossiers. Pour limiter les baisses de production, les banques ont fait plus d’efforts sur financements des emprunteurs avec les moins bons dossiers pour cette année 2018.

Pour obtenir très rapidement la meilleure offre personnalisée en fonction de votre dossier et de votre projet, faites une simulation de crédit immobilier en ligne. C’est gratuit et sans engagement.

L’augmentation de l’indice des loyers se fait plus forte : +1.74 %

L’inflation a ralenti un peu ces derniers mois, grâce notamment à une moindre pression au niveau des prix des énergies (pétrole et gaz). Or, le calcul de l’indice de référence des loyers est basé sur l’évolution des prix à la consommation hors tabac et loyers.

Ainsi, l’INSEE vient de communiquer les derniers chiffres sur cet indice de référence des loyers (IRL) pour le 4ème trimestre 2018. L’indice est à 129.03 à partir d’une base 100 dont le début a été fixé au 4ème trimestre 1998, soit il y a 20 ans. Ceci constitue une augmentation de l’IRL de 1.74 % en un an.

Pour rappel, c’est cet indice qui permet de plafonner les augmentations de loyer que les propriétaires bailleurs peuvent, sans obligation, appliqués chaque année pour les contrats de location actifs ou pour un renouvellement de bail. Les locataires concernés recevront une information de révision de leur loyer pour les prochains mois.

Pour retrouver toutes les évolutions de l’indice de référence des loyers dans le temps et lire plus d’informations à ce sujet, consultez notre suivi de l’IRL de 2001 à 2019.

Une hausse de 0.36 % des loyers pour une moyenne à 633 €

D’après les données du site Locservice.fr, la moyenne des loyers du marché locatif privé est de 633 € charges comprises en 2018 pour une surface moyenne de 46 m². Cela fait un prix moyen de 13.91 € du mètre carré, soit +0.36 % par rapport à 2017.

Comme pour les prix de l’immobilier, ces moyennes sur les loyers cachent de gros écarts en fonction des secteurs géographiques, aussi bien sur le loyer moyen que sur les évolutions annuelles. Ainsi, à Paris, le prix moyen d’un mètre carré en location est de 35.13 € avec une augmentation en 2018 de 3.13 %. En Province, le prix moyen d’un mètre carré dans le parc locatif privé est de 12.17 € avec une hausse annuelle de 1.10 %.

Les hausses des tarifs des assurances se poursuivent

Malheureusement, comme c’est le cas depuis plusieurs années, on assiste à des augmentations des cotisations des différentes assurances toujours plus fortes que l’inflation. Les assurances pour les logements ne dérogent pas à la règle :

- Nous avions vu qu’une hausse des impôts sur les contrats d’assurance de prêt immobilier aller être appliquée en 2019. D’après le courtier Vousfinancer.com, plusieurs assureurs ont déjà relevé leur prix sur leurs assurances emprunteurs pour répercuter cette hausse d’impôts sur l’assuré. Les hausses constatées en moyenne pour un prêt immobilier de 200 000 € vont de 2 € par mois pour les moins de 30 ans à plus de 5 € par mois pour les plus de 55 ans.

Raison de plus pour comparer les offres des assurances emprunteurs et donc pour choisir une assurance de crédit moins chère avec des garanties équivalentes. Retrouvez tous nos conseils pour votre assurance emprunteur.

- Autre assurance obligatoire pour votre maison ou votre appartement : l’assurance multirisque habitation (MRH). La Fédération Française de l’Assurance (FFA) a relevé que le prix moyen de ces assurances habitations a augmenté 4 fois plus vite que l’inflation entre 2008 et 2017. En effet, alors que l’inflation n’a été que de 8.6 % en cumuler sur cette période, le tarif annuel des cotisations d’assurance multirisque habitation est passé de 184 € en 2008 à 247 € en 2017, soit une hausse de cette prime de 63 € par an.

Pour cette année 2019, il faut encore s’attendre à des augmentations des primes d’assurance MRH au moins équivalente à celle de l’inflation.

Article initial publié le 21/01/2019

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant l’achat d’un appartement ou d’une maison.

- Utilisez ces 7 sites pour suivre les prix de vos biens immobiliers.

- Informez-vous sur comment choisir la banque qui fait les meilleurs taux immobiliers en 2019.

- Savez-vous ce qu’apporte un courtier en crédit immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2019 

Qui sommes nous ? | Contact | Vu dans la presse | Partenaires