Pour ceux qui peuvent emprunter actuellement, les taux de crédit immobilier sont au plus bas ou presque sur de nombreuses durées et pour de nombreux profils d’emprunteurs. En effet, comme nous allons le voir dans notre analyse de l’évolution des taux de prêt immobilier en mars 2021, les conditions sont actuellement excellentes pour financer une maison ou un appartement ou pour renégocier ou faire racheter son crédit.

Néanmoins, quelques nuages gris sont à surveiller sur le marché du crédit immobilier. Tout le monde ne pourra pas en profiter et des signes de retour de l’inflation avec risque d’augmentation des taux dans quelques mois se font plus présents. Voici tout ce que vous devez savoir sur le taux immobilier en mars 2021.

Mise à jour : découvrez le taux immobilier en avril 2021.

Où en sont les taux de crédit immobilier en mars 2021 ?

Après un pic durant l’été 2020, les taux de prêt immobilier ont depuis baissé à nouveau pour revenir au niveau des records de fin 2019 ou à proximité. Les banques font des efforts pour financer des achats immobiliers, les taux d’emprunt continuent de baisser légèrement et le nombre de dossiers de demande de crédit immobilier est en nette augmentation.

taux immobilier mars 2021 : tout pour votre prêt immo

Des banques qui baissent encore leurs taux immobiliers

Avec les nouvelles restrictions du HCSF et les emprunteurs bloqués financièrement par la crise, les banques savent que le marché s’est rétréci. Il y a potentiellement moins d’acquéreurs qui peuvent obtenir un financement. Elles proposent donc des taux d’intérêt encore plus bas dans les nouveaux barèmes proposés afin d’attirer de nouveaux clients et de remplir leurs objectifs de production de crédit immobilier pour 2021.

Le courtier Empruntis fait remarquer via Cécile Roquelaure, sa porte-parole, que sur les meilleurs taux, nous sommes revenus au niveau des planchers historiques, voire même en dessous. Même son de cloche du côté de Meilleurtaux où Maël Bernier précise que 85 % des barèmes des taux pratiqués par les banques sont sous 1.50 % actuellement. Plus des 2/3 des taux affichés par les organismes prêteurs sont même inférieurs à 1.30 %.

L’observatoire Crédit Logement CSA annonce un taux d’intérêt moyen de 1.14 % sur l’ensemble des crédits immobiliers contractés en février 2021. Voici des moyennes plus précises par nombre d’années :

  • Sur 15 ans : 0.90 %
  • Sur 20 ans : 1.03 %
  • Sur 25 ans : 1.27 %

La baisse des taux se fait principalement pour financer des logements anciens (-6 points de base depuis décembre, contre -1 point de base dans le neuf). De même, elle est plus importante pour un emprunteur avec plus de revenus (-6 points de base pour les “5 SMIC et plus”, -4 points de base pour les “3 à 5 SMIC” et -1 point de base pour les “moins de 3 SMIC”).

La durée moyenne des prêts immobiliers augmente à 232 mois.

+10 % de demande de prêt immobilier en janvier 2021 par rapport à janvier 2020

Le début de l’année 2020 avait été exceptionnel pour la demande en crédit immobilier. Cela n’empêche pas les emprunteurs de battre des records en ce début d’année 2021 puisque d’après Meilleurtaux, il y a eu 10 % de demande en plus.

Ainsi, même si les conditions du HCSF pour un crédit immobilier en 2021 limitent le nombre de personnes qui peuvent obtenir un financement, les Français continuent de vouloir acheter une maison ou un appartement pour y habiter ou pour réaliser un investissement locatif.

Comparatif du taux immobilier moyen et des meilleurs taux par durée en mars 2021

Pour mieux se rendre compte des changements sur les taux immobiliers d’un mois sur l’autre, voici une comparaison des taux moyens et du meilleur taux affichés par différents courtiers en prêt immobilier.

Les taux d’intérêt indiqués dans les tableaux ci-dessous sont ceux relevés le 1er mars 2021 et ils sont comparés à ceux relevés le 1er février 2021. Il s’agit du taux nominal hors frais et assurance emprunteur. Cela ne comptabilise donc que les intérêts du prêt immobilier. Pour intégrer les autres frais et assurances, il faudra vous intéresser au taux TAEG (taux annuel effectif global).

Comparateur des taux immobiliers moyens

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
MeilleurTaux En baisse 0.65 % (0.66 %) En hausse 0.85 % (0.82 %) Stable 1.02 % (1.02 %) En baisse 1.26 % (1.28 %) N/A
Empruntis Stable 0.75 % (0.75 %) En hausse 0.95 % (0.90 %) Stable 1.10 % (1.10 %) En baisse 1.35 % (1.40 %) Stable 2.00 % (2.00 %)
ACE Stable 0.80 % (0.80 %) En baisse 0.95 % (1.10 %) En baisse 1.15 % (1.20 %) En baisse 1.35 % (1.45 %) N/A
ABCourtage N/A En baisse 0.87 % (0.90 %) En baisse 1.06 % (1.09 %) En baisse 1.32 % (1.35 %) N/A
Cyberpret En hausse 0.59 % (0.53 %) En baisse 0.78 % (0.82 %) En hausse 1.07 % (1.02 %) En hausse 1.36 % (1.33 %) N/A

On note peu de changements en ce 1er mars 2021 par rapport au mois dernier.

Avec un taux de prêt immobilier moyen de 1.10 % sur 20 ans, voire un peu moins, cela permet d’emprunter de l’argent à moindres coûts et d’augmenter la capacité d’achat. Par rapport à votre salaire, à vos autres crédits et à votre durée de remboursement, vous pouvez savoir combien vous pouvez emprunter pour un prêt immobilier. Cela vous permettra, en y ajoutant votre apport personnel, de déterminer votre budget global pour une maison ou un appartement. Pensez à déduire le montant des frais de notaire pour savoir de combien d’argent vous disposez pour l’achat de votre bien immobilier.

Comparateur du meilleur taux immobilier actuel

Voici le même type de comparatif mais pour les meilleurs taux. Ceux obtenus par les emprunteurs avec les dossiers les plus intéressants pour une banque (bons revenus, bonne gestion bancaire, apport personnel suffisant, etc.) :

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
MeilleurTaux Stable 0.40 % (0.40 %) En hausse 0.57 % (0.56 %) En hausse 0.68 % (0.67 %) Stable 0.92 % (0.92 %) N/A
Empruntis En hausse 0.40 % (0.33 %) En hausse 0.58 % (0.48 %) En hausse 0.72 % (0.59 %) En hausse 0.91 % (0.68 %) Stable 1.78 % (1.78 %)
ACE En hausse 0.40 % (0.33 %) En hausse 0.60 % (0.48 %) En hausse 0.73 % (0.59 %) En hausse 0.92 % (0.68 %) N/A
ABCourtage N/A Stable 0.65 % (0.65 %) En baisse 0.84 % (0.85 %) En baisse 1.11 % (1.14 %) N/A
Cyberpret En hausse 0.40 % (0.35 %) En baisse 0.55 % (0.56 %) En hausse 0.73 % (0.67 %) Stable 0.92 % (0.92 %) N/A

On note ici globalement plutôt de petites augmentations des taux les plus bas par rapport à il y a quelques semaines. Il faut dire que les niveaux avaient fortement baissé depuis la fin de l’année 2020.

Comment obtenir un meilleur taux pour son prêt immobilier ?

Différents éléments peuvent vous aider à vous rapprocher de ces meilleurs taux et à obtenir un taux d’intérêt plus bas pour votre profil :

  • Commencez par soigner votre apport personnel : les banques sont plus vigilantes sur ce point-là. Il est bien plus difficile d’obtenir un prêt immobilier sans apport en 2021 qu’en 2018 ou 2019. Tout comme en 2020, la plupart des organismes bancaires exigent un minimum d’apport de votre part. Financer vous-même une partie de votre projet immobilier vous permettra d’obtenir un meilleur taux.
  • Montrez votre aptitude à gérer votre budget et vos finances personnelles : éviter les découverts, voire montrer une capacité d’épargne pendant les mois ou années avant d’emprunter peut se révéler utile pour soigner son profil d’emprunteur et présenter un meilleur dossier lorsque vous avez besoin d’un prêt immobilier.
  • Comparez ensuite les offres des banques. Votre objectif est, en fonction de votre profil, de trouver la meilleure banque pour un crédit immobilier. Soit vous pouvez démarcher banque par banque et négocier vous-même vos conditions d’emprunt, soit vous pouvez faire appel à un courtier immobilier pour qu’il négocie pour vous le meilleur prêt immobilier possible.
  • Pensez également à profiter des prêts avantageux dont vous pouvez bénéficier en fonction du type de projet immobilier à financer. Commencez par faire le tour des aides comme le prêt à taux zéro, le prêt patronal d’Action Logement, etc.
  • Etc.

D’autres éléments peuvent influer sur votre possibilité d’emprunter et sur votre taux d’intérêt. Mais sur certains, vous ne pouvez pas faire grand-chose. C’est par exemple le cas de votre âge qui va jouer sur le type de prêt immobilier que vous pouvez avoir et sur le coût de votre assurance emprunteur. Regardez par exemple “jusqu’à quel âge peut-on emprunter ?“. Cela peut également varier un peu d’une région à une autre.

À vous d’utiliser tous les leviers possibles pour réduire le coût total du crédit immobilier. Pour cela, vous trouverez tous les conseils nécessaires sur Immobilier-danger.com. Plus le montant de votre financement est élevé et plus vous avez intérêt à tout étudier et à négocier. Pour votre projet d’acquisition de logement dans telle ou telle région, optimiser votre dossier bancaire vous permet de réduire le montant total des intérêts de votre crédit immobilier, d’avoir une mensualité plus basse de quelques euros ou d’augmenter votre pouvoir d’achat.

Assurance emprunteur intégré au taux d’endettement : bien négocier pour ne pas perdre en capacité d’emprunt

Depuis quelques semaines, le HCSF a précisé que les cotisations d’assurance de prêt immobilier devaient être prises en compte dans le calcul du taux d’endettement. Ainsi, même si le taux d’endettement maximum total est passé de 33 % en 2020 à 35 % en 2021, il se voit ajouter de nouvelles contraintes. De cette manière, la capacité d’emprunt supplémentaire possible se voit rogner par le coût de votre assurance emprunteur.

Il est donc primordial de vous renseigner sur l’assurance de prêt immobilier et d’apprendre comment négocier un meilleur taux d’assurance de prêt immobilier. En effet, de nombreux particuliers vont voir leur budget baisser s’ils payent trop cher leur assurance emprunteur. Cela viendra réduire les possibilités sur leurs mensualités de prêt et ainsi réduire de quelques pourcents leur capacité d’emprunt. Si vous payez 60 euros par mois vos mensualités d’assurance plutôt que 30 euros, c’est autant d’argent en moins pour vos mensualités sur vos prêts. Il faut optimiser votre possibilité de remboursement bancaire pour bénéficier d’un budget plus élevé.

Les économies possibles en choisissant une autre assurance emprunteur que l’assurance de groupe de la banque qui vous fait le crédit immobilier sont déjà importantes. Mais cette nouvelle règle vient augmenter votre nécessité à comparer les assurances emprunteurs. Cela permettra d’éviter un refus de crédit et augmentera vos chances d’obtenir un accord pour offre de prêt.

Bon moment pour faire un rachat de crédit immobilier ou une renégociation

Avec un taux immobilier proche du record, il redevient plus intéressant d’en profiter pour revoir vos conditions de remboursement pour votre crédit immobilier souscrit il y a quelques années. Pour cela, vous avez le choix entre :

  • Faire une demande de rachat de crédit immobilier par une autre banque. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un meilleur taux. Il faudra néanmoins payer des frais de rachat de crédit, notamment des frais de remboursement anticipé de votre ancien emprunt. C’est le meilleur moyen pour obtenir un taux plus bas, un peu plus élevé que les taux du marché pour un nouveau crédit. Cela permet également d’en profiter pour changer d’assurance de prêt et ainsi réduire mécaniquement son coût par la même occasion.
  • Tenter de renégocier son prêt immobilier avec sa banque. Rien ne l’oblige à accepter une demande de baisse de taux. Cependant, si vous venez la voir avec une offre de rachat intéressante de la part d’un autre prêteur, vous aurez plus de chances qu’elle accepte une renégociation à un meilleur taux de votre crédit. Cela peut également vous coûter des frais de dossier, mais cela sera moins coûteux que de faire racheter votre crédit. En revanche, votre banque sait que faire racheter un ancien prêt a un coût, ne vous attendez donc pas à avoir une importante baisse de taux en renégociant de la sorte.

Regardez quand faire un rachat de crédit pour savoir si cela peut être intéressant dans votre situation. Cela passe notamment par faire le point sur ce qu’il vous reste à rembourser. Par exemple, en étudiant votre tableau d’amortissement pour connaître votre capital restant dû actuel.

Avec les conditions actuelles sur le marché du crédit immobilier, c’est un bon moment pour faire ce type d’opération financière. La part des renégociations dans les dossiers de financement augmente d’ailleurs d’après la Banque de France. D’autant plus que le risque d’une hausse des taux dans quelques mois n’est pas à écarter comme nous allons le voir dans les tendances d’évolution du taux immobilier ci-dessous.

Le retour de l’inflation peut-il entraîner une hausse des taux de prêt immobilier dans les mois à venir ?

Comme nous l’avons vu ci-dessus, même si les banques subissent des restrictions avant d’accorder un crédit immobilier, on a pu voir qu’elles font actuellement des efforts pour baisser encore les taux de crédit immobilier et ainsi attirer de nouveaux clients qui vont emprunter pour de nombreuses années. Vous vous demandez “est-ce que les taux immobiliers vont encore baisser ?”. La réponse ne sera pas forcément positive. Voici pourquoi.

Pour proposer des crédits immobiliers aux particuliers ou aux professionnels, une banque va regarder ses conditions d’emprunt sur le marché financier. Actuellement, pour simplifier, une banque emprunte à 0 % et vous prête à 1 ou 1.50 %. Ce qui lui laisse une belle marge sur le montant des intérêts. À cela s’ajoutent éventuellement les bénéfices sur les assurances, les cartes de crédit ou les placements que cette banque pourra vous proposer régulièrement en tant que client. Les crédits immobiliers restent ainsi le meilleur moyen pour une banque de capter de nouveaux clients pour de nombreuses années. Elles sont donc prêtes à vous proposer des taux de prêt immobilier les plus bas possible.

Seulement, l’OAT 10 ans de la France et les taux longs en général sont en forte hausse depuis quelques jours sur les marchés financiers. Les opérateurs craignent une hausse importante de l’inflation lorsque l’économie va repartir après la crise sanitaire du Covid-19. La BCE (Banque centrale européenne) surveille de très près l’évolution des taux à long terme et se dit prête à agir pour empêcher toute envolée des taux bancaires. Cependant, si ce mouvement se poursuit, on pourrait craindre une hausse des taux de crédit immobilier dans les mois à venir.

Pour bénéficier du meilleur taux pour votre crédit immobilier en fonction de votre situation (revenus, métier, CDI ou fonctionnaire, âge, région en France, etc.) et du type de projet de logement (achat de résidence principale, de résidence secondaire, investissement locatif), faites dès maintenant une simulation de prêt immobilier en ligne. C’est gratuit et vous connaîtrez la meilleure offre de prêt possible pour vous parmi de nombreuses offres bancaires en mars 2021.

Ne vous arrêtez pas là ! Utilisez également notre comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne pour négocier une meilleure assurance emprunteur et faire de belles économies également de ce côté-là. Trouver la meilleure banque pour un crédit immobilier au taux de prêt le plus bas ne doit pas empêcher de négocier les autres éléments de votre emprunt.