Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier février 2019 : les chiffres et informations du mois

Immobilier février 2019 : les chiffres et informations du mois

Auteur : David LELONG

En ce mois de février 2019, les actualités immobilières sont principalement occupées par tout un tas de propositions et d’idées pour réformer la fiscalité, en particulier la fiscalité immobilière. Différents thèmes sont abordés comme l’imposition des plus-values sur la résidence principale, la modification des barèmes pour les successions et donations, la réduction du plafond des niches fiscales, etc.

En outre, nous reviendrons sur les derniers chiffres sur les taux de prêt immobilier actuels, sur la faible utilisation de la possibilité de résilier son assurance emprunteur ou encore sur l’utilisation du dispositif Visale pour garantir les loyers pour les propriétaires bailleurs de certains ménages.

Découvrez tout ce qui fait l’actualité immobilière de février 2019.

Mise à jour : découvrez les actualités de l’immobilier en août 2019.

Risque de réforme sur la fiscalité immobilière : résidence principale, succession, etc.

En ces temps de grand débat, on voit surgir différentes possibilités de modifications plus ou moins importantes sur différents secteurs économiques. L’immobilier et le logement ne sont pas en reste. On assiste à une bataille de chiffres entre ce que coûtent les multiples aides de l’État au secteur et ce que ce dernier rapporte en impôts, TVA, emplois, etc.

Il ne fait aucun doute que le gouvernement continuera à soutenir l’immobilier et notamment le secteur du bâtiment. C’est un secteur trop important, notamment au niveau des emplois concernés.

En revanche, rien ne dit qu’il ne peut pas décider de réorienter une partie du budget afin de favoriser tel ou tel dispositif par rapport à un autre.

Voici différents points à surveiller pour les semaines et mois à venir :

- La possible diminution du plafond des niches fiscales qui est aujourd’hui fixé à 10 000 € par foyer et par an. Cela concerne notamment des dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel pour investir en locatif dans le neuf ou les autres dispositifs de défiscalisation immobilière.

- L’exonération d’imposition sur la plus-value d’une résidence principale est encore une fois un sujet abordé. C’est le président Macron qui indique lui-même qu’il n’est pas contre une taxation de cette plus-value pour financer les services et équipements des collectivités locales.

- L’extension de la suppression de la taxe d’habitation à l’ensemble des foyers au lieu des 80 % qui ont le moins de revenus est également débattue. Le choix n’est pas encore arrêté tant le sujet fait débat.

- Des changements sur la fiscalité des successions sont aussi à l’ordre du jour. Si cela devait se mettre en place, cela aurait un impact notable sur le marché immobilier. Pour rappel, le patrimoine des Français est composé à plus de 70 % d’immobilier... Beaucoup de biens sont donc présents dans les successions et les donations. En outre, l’argent reçu d’un héritage sert également souvent à la concrétisation d’un projet d’achat immobilier.

Pour le moment, ce ne sont que des bruits de couloir, des propositions. Il faut attendre d’avoir plus d’informations concrètes sur les orientations qui seront prises dans les mois à venir. Nous ne manquerons pas de vous donner toutes les données nécessaires à ce moment-là.

Taux de crédit immobilier en février 2019 : pas de hausse

Certains craignaient une augmentation des taux de prêt immobilier en ce début d’année 2019. Il n’en est, pour le moment, rien. Nous avons vu dans notre analyse des taux immobiliers en février 2019 que la moyenne des taux d’intérêt sur les crédits immobiliers souscrits en janvier s’inscrit en hausse de 2 points de base par rapport au mois de décembre et en hausse d’un point de base par rapport à l’ensemble du 4ème trimestre 2018.

Mais cette micro-hausse provient principalement d’un effet de base statistique. En effet, la moyenne des durées d’emprunt est à un niveau record avec 230 mois en janvier. Comme les prêts les plus longs ont un taux un peu supérieur, mathématiquement cela fait augmenter très légèrement la moyenne.

En outre, d’après les meilleurs taux et taux moyens actuels, il n’y a aucune augmentation en vue en ce mois de février 2019.

Pour obtenir très rapidement la meilleure offre personnalisée en fonction de votre dossier et de votre projet, faites une simulation de crédit immobilier en ligne. C’est gratuit et sans engagement.

Peu de renégociations d’assurance emprunteur

D’après le courtier en assurance de prêt Magnolia.fr interrogé par Le Monde, les emprunteurs ne profitent pas ou très peu de l’amendement Bourquin qui permet de renégocier son assurance emprunteur. Ce courtier donne quelques statistiques intéressantes sur la répartition de ses clients :

- 50 % des dossiers proviennent d’une délégation d’assurance dès la signature du crédit immobilier.

- 25 % des dossiers sont issus de la possibilité avec la loi Hamon de changer d’assurance de prêt pendant la 1ère année.

- 25 % seulement des dossiers découlent de la nouvelle réglementation et de l’amendement Bourquin qui permet à n’importe quel emprunteur de renégocier son contrat d’assurance de crédit immobilier à la date anniversaire de son contrat.

Il y a pourtant d’importantes économies à la clé. Prenez quelques minutes pour comparer les offres d’assurance emprunteur en ligne. Cela vous permettra de vérifier rapidement si votre contrat actuel est compétitif ou si vous avez intérêt à changer pour une assurance moins cher.

D’après ce courtier, les gains obtenus si le prêt est conduit à son terme se répartissent ainsi :

- Plus de 10 000 € pour 13.5 % des dossiers finalisés.

- Entre 5 000 et 10 000 € pour 16.2 % des emprunteurs.

- Entre 1 000 et 5 000 € pour 41.9 % des clients.

- Entre 500 et 1 000 € pour 28.4 %.

100 000 ménages utilisent le dispositif Visale pour louer

Dans notre dossier sur le dispositif Visale, nous vous détaillons tous les éléments concrets à connaître sur ce mécanisme gratuit d’aide à la garantie des loyers impayés.

Chiffres sur le dispositif Visale en février 2019

On apprend sur le site dédié à ce dispositif Visale.fr que 100 000 ménages bénéficient de cette aide pour louer un bien immobilier. Les locataires ont en moyenne 25 ans, ils vivent en célibataire (85 %, seulement 15 % en couple).

Ce sont principalement des professionnels qui utilisent ce dispositif pour sécuriser leurs loyers (60 %). Les particuliers ne représentent que 30 % des dossiers et les 10 % restants proviennent des dispositifs d’intermédiation locative.

Enfin, l’Ile-de-France ne représente que 20 % des dossiers locatifs montés avec Visale.

Article initial publié le 18/02/2019

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant l’achat d’un appartement ou d’une maison.

- Informez-vous sur comment choisir la banque qui fait les meilleurs taux immobiliers en 2019.

- Utilisez ces ressources utiles pour votre projet immobilier (outils, services, modèles de lettre, calculettes, etc.).

- Renseignez-vous sur les 10 diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente de maison ou d’appartement.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2019 

Qui sommes nous ? | Contact | Vu dans la presse | Partenaires