Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Taux immobilier en septembre 2018

Taux immobilier en septembre 2018

Auteur : David LELONG

Comme souvent en été, les tendances sont très stables au niveau des taux de crédit immobilier. Il y a peu de changements sur les taux moyens, ni au niveau de la production de crédit immobilier. Nous verrons ce que nous réservent les banques pour ce mois de septembre 2018 qui marque généralement le temps d’une nouvelle vague d’offres commerciales plus agressives pour les financements immobiliers. Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant d’emprunter avec ce point sur les taux de prêt immobilier en septembre 2018.

Mise à jour :découvrez les taux de prêt immobilier en novembre 2018.

Des taux stables en août 2018

L’observatoire Crédit Logement CSA vient de diffuser ses statistiques sur les taux de prêt immobilier en août 2018. Le taux d’intérêt moyen ressort à 1.43 %. Soit le même taux qu’au mois de juillet.

Par catégorie de crédits habitats, voici les taux moyens :

- Taux pour des travaux : 1.38 %

- Taux pour un achat immobilier ancien : 1.44 %

- Taux pour financer un logement neuf : 1.45 %

Comme vous pouvez le voir sur la courbe ci-dessous sur l’évolution des taux immobiliers moyens ces dernières années, nous sommes encore proches des records historiques :

La courbe de l'évolution des taux de prêt immobilier en septembre 2018

Par rapport à il y a un an (août 2017), le taux moyen a diminué de :

- 21 points de base sur une durée de 15 ans (1.22 % contre 1.43 %).

- 20 points de base sur une durée de 20 ans (1.42 % contre 1.62 %).

- 26 points de base sur une durée de 25 ans (1.64 % contre 1.90 %).

En outre, sur les crédits immobiliers du mois d’août, la durée moyenne des financements atteint 223 mois, soit 18 ans et 7 mois. Cette moyenne est tirée par le bas par les prêts travaux. En effet, il faut compter 235 mois pour de l’immobilier ancien et 242 mois pour de l’immobilier neuf.

Enfin, après avoir baissé par rapport au pic de début 2017, le niveau de production de crédit immobilier sur 12 mois glissants est pratiquement stable depuis 5 mois.

Peu de mouvements sur les taux moyens

Comme habituellement durant l’été, il n’y a que très peu de changements au niveau des grilles de taux d’intérêt pour un dossier moyen. En effet, comme vous pouvez le constater dans notre tableau comparatif ci-dessous, les taux immobiliers moyens proposés en ce moment par les courtiers ce 5 septembre 2018 sont quasiment tous identiques à ceux relevés le 6 août lors de notre précédent point :

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Meilleur Taux Stable 1.16 % (1.16 %) Stable 1.40 % (1.40 %) En hausse 1.61 % (1.60 %) En hausse 1.85 % (1.84 %) N/A
Empruntis Stable 1.15 % (1.15 %) Stable 1.40 % (1.40 %) Stable 1.65 % (1.65 %) Stable 1.85 % (1.85 %) Stable 2.60 % (2.60 %)
ACE Stable 1.05 % (1.05 %) Stable 1.40 % (1.40 %) Stable 1.55 % (1.55 %) Stable 1.85 % (1.85 %) Stable 2.80 % (2.80 %)
ABCourtage N/A Stable 1.40 % (1.40 %) Stable 1.55 % (1.55 %) Stable 1.85 % (1.85 %) N/A
Cyberpret Stable 1.25 % (1.25 %) Stable 1.50 % (1.50 %) Stable 1.70 % (1.70 %) Stable 2.00 % (2.00 %) Stable 2.65 % (2.65 %)

Vous pouvez étudier l’intérêt de passer par un courtier en prêt immobilier pour rechercher le meilleur financement possible pour votre projet d’achat de maison ou d’appartement ou encore pour renégocier tant qu’il en est encore temps votre ancien crédit immobilier.

Que vous démarchiez les banques en direct ou que vous passiez par un courtier, il sera bon de présenter le meilleur dossier bancaire possible et de chercher à plaire au maximum aux banques pour obtenir un meilleur taux d’emprunt.

À quoi d’autre faut-il faire attention pour son prêt ?

Avoir un taux d’intérêt le plus bas possible pour son crédit immobilier, c’est très bien. Néanmoins, lorsque vous empruntez pour financer l’achat d’un logement, c’est loin d’être la seule chose à étudier. Voici une liste non exhaustive des éléments d’un prêt à prendre en compte pour bien choisir :

- La durée des remboursements : elle conditionne bien plus que le taux le coût final de votre crédit. Regardez par exemple pourquoi il ne faut pas faire l’erreur de souscrire un crédit immobilier sur 25 ou 30 ans.

- La mensualité : c’est la somme d’argent que vous allez payer tous les mois pour payer les intérêts et rembourser une partie du capital emprunté. Voici 10 conseils pour bien définir votre mensualité de prêt.

- L’assurance emprunteur : une assurance décès invalidité est obligatoirement demandée par les banques en France pour toute souscription d’un crédit immobilier. Les prix de ces assurances de prêt peuvent aller du simple au double et ce ne sont pas forcément les plus chères qui vous assurent le mieux. Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur l’assurance d’un prêt immobilier.

- La garantie du financement : en plus d’une assurance décès invalidité, votre banque va demander une garantie sur cet emprunt. Vous aurez le choix entre une hypothèque, un organisme de caution mutuelle, un nantissement ou encore une inscription en privilège de prêteur de deniers. Pour faire votre choix, comparer les garanties pour votre crédit.

- Les frais de dossier : pour l’ouverture d’un dossier de financement, la plupart des banques et d’organisme de crédit vous demandent de payer dès la signature une somme fixe pour couvrir les frais de traitement. Consultez nos explications sur les frais de dossier.

- Les aides financières : en fonction de vos revenus, de la composition de votre ménage, du type de bien que vous achetez, etc. vous pouvez avoir le droit à une ou plusieurs aides à l’achat (prêt à taux zéro, etc.). Prenez en connaissance avec notre guide sur les aides à l’achat immobilier.

- Et encore : l’apport personnel, les frais de remboursement anticipé, les possibilités de moduler vos échéances de remboursement, etc.

Ne restez pas seul face à votre banquier, préparez votre dossier et apprenez à choisir les meilleures options à négocier pour vous. Pour cela, utilisez notre guide de l’optimisation de son crédit immobilier. Les gains peuvent être importants tant le coût d’un prêt immobilier est élevé. Lire ce guide vous permettra de répondre à l’ensemble de vos questions sur votre financement et d’être alerté sur les risques à éviter.

Vous trouverez également d’autres éléments à surveiller dans nos conseils pour votre prêt immobilier.

Les taux peuvent-ils encore baisser ?

Pour le moment, comme nous l’avons vu ci-dessus, les courtiers n’affichent pas de nouvelles baisses de taux pour ce mois de septembre. Cependant, la rentrée est généralement le moment choisi par de nombreuses banques pour dévoiler leurs nouvelles grilles des taux. C’est la dernière période de l’année où elles font des efforts importants afin d’augmenter leur production de crédit immobilier. Il pourrait donc y avoir de nouvelles petites diminutions des taux cet automne.

En outre, comme nous l’avons vu ces derniers mois, la BCE a annoncé qu’elle ne remontrait pas ses taux directeurs avant au moins l’été 2019. L’inflation ne s’emballe pas et les signes de croissance commencent à se faire plus rare. Il y a donc tout à parier que les taux restent stables, voire diminuent un peu d’ici à la fin de l’année 2018.

Pour ceux qui veulent acheter de l’immobilier, vous avez donc votre temps pour bien choisir votre bien et négocier le prix. Pour ceux qui remboursent actuellement un prêt immobilier à un taux plus élevé, il est temps de faire une simulation de renégociation d’emprunt immobilier afin d’évaluer les nouvelles possibilités.

Profitez de ces excellents taux d’emprunt pour faire une simulation de prêt immobilier et trouver le meilleur taux pour financer votre achat, vos travaux ou encore renégocier votre ancien crédit immobilier. Pensez également à comparer les assurances de prêt car il y a de belles économies à la clé.

Article initial publié le 05/09/2018

Pour aller plus loin :

- Regardez comment choisir la meilleure banque pour votre crédit immobilier au meilleur taux.

- Pensez aussi à négocier un meilleur taux d’assurance de prêt.

- Fuyez les crédits immobiliers sur 25 ou 30 ans.

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un appartement ou une maison.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Rachat de crédit immobilier Immobilier 2018 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires