L’augmentation des taux de crédit immobilier en France va reprendre bien plus fortement en octobre 2022. Non seulement les taux à long terme continuent d’exploser à la hausse et à contraindre les banques à répercuter le coût de leurs emprunts sur leurs clients, mais le relèvement des taux d’usure ce 1er octobre va également permettre aux établissements prêteurs d’avoir une marge de manœuvre supplémentaire pour augmenter leurs barèmes de taux. Le marché va devoir rapidement s’adapter pour passer des taux du début d’année à 1 % à bien tôt plus de 2 %. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’évolution des taux de prêt immobilier en octobre 2022.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Mise à jour : découvrez le taux immobilier en novembre 2022.

Quelles sont les actualités pour le taux immobilier en octobre 2022 ?

Quelle est l’évolution des taux de prêt immobilier ces dernières semaines ? Qu’est-ce qui change en octobre ? Découvrez l’actualité du taux d’emprunt immobilier en octobre 2022.

taux immobilier octobre 2022

Les dernières statistiques sur le marché des taux immobiliers

On est très loin des meilleurs taux observés au début de l’année ou l’année dernière.

Un taux de crédit immobilier moyen à 1,82 %

L’observatoire Crédit Logement annonce un taux moyen de 1,82 % sur l’ensemble des crédits immobiliers souscrits en août 2022 :

evolution taux credit immobilier octobre 2022

Les prochains chiffres sur les prêts contractés en septembre 2022 devraient montrer encore une légère augmentation. Comme nous l’expliquerons ci-dessous, il y aura une bien plus forte explosion des taux sur les crédits souscrits en octobre 2022. La moyenne devrait rapidement dépasser les 2.00 %. Un niveau que l’on n’a plus connu depuis 7 ans…

Pour l’acquisition d’un bien immobilier neuf, la moyenne est à 1,84 % contre 1,82 % pour un bien ancien. Pour un prêt travaux, il faut compter une moyenne de 1,81 %.

Pour des prêts spécifiques, il peut y avoir des conditions différentes. Par exemple pour ceux qui veulent acheter un bien avec le fruit de la vente d’un premier logement, la solution du crédit relais est adaptée. Retrouvez les taux de prêt relais actuels.

En outre, vous pourriez aussi vous intéresser au taux de crédit conso 2022 pour d’autres projets ou au taux de rachat de crédit pour un regroupement de vos différents crédits.

Quel taux sur 15, 20 et 25 ans ?

Le nombre d’années de remboursement impacte fortement le niveau des taux. Il faut compter 243 mois en moyenne (260 mois pour acheter dans le neuf, 252 mois pour acheter dans l’ancien).

Voici les moyennes pour chaque durée type :

  • Taux immobilier moyen sur 15 ans : 1,71 %
  • Taux immobilier moyen sur 20 ans : 1,85 %
  • Taux immobilier moyen sur 25 ans : 1,96 %

Consultez aussi notre article « combien puis-je emprunter pour une maison ? » et utiliser notre calculette de capacité d’emprunt pour évaluer votre budget avec ces taux d’emprunt immobilier et vos revenus.

-12,8 % de prêts accordés sur 3 mois

Le nombre de prêts accordés sur juin, juillet et août est en recul de 12,8 % en 2022 par rapport aux mêmes mois de 2021.

évolution nombre de crédits immobiliers contractés sur 12 mois glissants

On voit également s’effondrer la part des demandes de rachat de prêt immobilier d’après la Banque de France et cela a dû s’accentuer depuis ces chiffres sur juillet 2022 :

Part de renégociation de crédit

En revanche, il se pourrait que la crise économique actuelle et les difficultés rencontrées à cause de l’inflation provoquent un bond des rachats de crédits afin d’adapter ses mensualités à ces nouvelles données.

Les nouveaux taux d’usure au 1er octobre 2022

Le 20 septembre, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a apporté une réponse très attendue de la part de tout le secteur par rapport au calcul du taux d’usure pour le 4ème trimestre 2022 : il « sera ainsi normalement relevé le 1er octobre, de façon bien proportionnée et plus marquée qu’en juin dernier en accord avec le ministère de l’Économie et des Finances​. » Il a indiqué qu’ils étudieraient attentivement les conditions réelles sur les taux, notamment sur la fin du trimestre.

Ainsi, comme tous les trimestres, de nouvelles références vont être appliquées pour toutes les banques et organismes prêteurs. Retrouvez les taux d’usure à partir du 1er octobre 2022. Avec un plafond à 3.05 % pour les crédits sur plus de 20 ans contre 2,57 % sur le 3ème trimestre 2022 (3,03 % contre 2,60 % pour ceux sur moins de 20 ans), les banques auront ainsi plus de marges de manœuvre.

Cela pourrait permettre de réduire l’effet ciseau qui provoque des problèmes techniques pour un nombre non négligeable de dossier. Seulement, dans le même temps, l’autre branche du ciseau augmente aussi fortement comme nous le verrons ci-dessous. Le blocage de certains dossiers qui n’avaient pas pu passer en septembre pour des raisons usuraires pourrait se reproduire dès les prochaines semaines.

Une augmentation du prix de l’assurance emprunteur suite à la loi Lemoine ?

Depuis le 1er septembre 2022 pour les anciens contrats mais aussi depuis le 1er juin 2022 pour les nouveaux contrats, les changements apportés par la loi Lemoine sur l’assurance emprunteur bouleversent le marché.

Pour rappel, voici les principales modifications :

qu'est-ce que la loi Lemoine ?

Ces bonnes nouvelles pour les emprunteurs cachent aussi une adaptation de la part des assureurs. Ces derniers tiennent compte du fait qu’ils ont des informations moins précises pour les risques (notamment pour les dossiers sans questionnaire de santé) et ajustent ainsi leurs tarifs à la hausse pour répercuter le coût des anciens dossiers à risque sur l’ensemble des clients.

On parle d’une augmentation du coût de la mensualité d’assurance emprunteur d’un à deux euros par mois. Il convient de chercher le taux d’assurance de prêt immobilier le plus bas en fonction de votre profil et des offres des banques et assureurs.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Comparaison de chaque taux immobilier moyen en octobre 2022

Comme chaque mois, voici un tableau récapitulatif des taux de crédit immobilier moyens pour chaque durée type annoncés par différents courtiers au 1er octobre 2022 avec entre parenthèses une comparaison avec ceux relevés le 1er septembre 2022 lors de la précédente analyse :

Courtier \ Durée
10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
MeilleurTaux En hausse 1.74 % (1.55 %) En hausse 1.85 % (1.76 %) En hausse 2.00 % (1.92 %) En hausse 2.17 % (2.07 %)
Empruntis Stable 1.60 % (1.60 %) En hausse 1.80 % (1.70 %) En hausse 1.90 % (1.85 %) En hausse 2.05 % (2.00 %)
ACE Stable 1.60 % (1.60 %) En hausse 1.75 % (1.70 %) Stable 1.85 % (1.85 %) En hausse 2.05 % (2.00 %)
Cyberpret Stable 1.55 % (1.55 %) Stable 1.75 % (1.75 %) Stable 1.95 % (1.95 %) Stable 2.10 % (2.10 %)

Ceci correspond à de bons taux hors assurance et frais divers. Il peut y avoir de fortes variations d’un profil à un autre. Vous pouvez consulter les meilleurs taux actuels ici. Pour recevoir une étude personnalisée selon votre projet et vos éléments spécifiques, commencez dès maintenant ce simulateur de prêt immobilier et laissez vous guider pour bénéficier des meilleurs taux du marché avec l’aide de notre courtier.

Quelle banque propose le meilleur taux immobilier en 2022 ?

Chaque banque adapte son offre régulièrement. La banque la moins chère pour un même profil peut varier d’une région à une autre ou d’un moment à l’autre. Difficile de dire quelle banque propose le meilleur taux immobilier 2022 sans plus d’analyse du profil et de la situation précise.

Néanmoins, vous trouverez différentes informations sur chaque banque dans nos articles dédiés :

COMPAREZ LES TAUX DE 100 BANQUES >>

Quels sont les autres frais d’un prêt immobilier ?

Les intérêts de crédit immobilier représentent une grande part du coût d’un financement. Néanmoins, il y a d’autres éléments qui génèrent un coût et pas des moindres. Prenez le temps de bien comprendre chaque élément de votre plan de financement et d’évaluer quelle solution est la moins coûteuse pour vous pour chacun d’eux.

Cout de l’assurance emprunteur

Souvent le 2ème poste de dépenses dans un crédit immobilier (et même parfois le 1er selon votre âge et vos antécédents médicaux): le montant total des cotisations d’assurance emprunteur. Il existe 2 méthodes de tarification, soit avec un taux appliqué sur le capital initial emprunté, soit sur le capital restant dû. Dans le second cas, on parle aussi d’assurance emprunteur dégressive.

Par exemple, prenons un prêt immobilier de 200 000 euros sur 20 ans et avec un taux d’assurance emprunteur de 0,25 % sur le montant total de l’emprunt. Cela signifie que vous allez payer chaque année une cotisation d’assurance de prêt de 200 000 x 0,25 %, soit 500 euros. Cela représente une mensualité de 41,67 €. Sur toute la durée, le total à payer juste pour cette assurance est de 20 fois 500 euros, soit 10 000 euros.

Il y a pourtant de fortes différences de prix entre un contrat individualisé et le contrat de groupe que peut vous proposer votre banque. Prenez le temps de vous informer et de comparer. Nous vous donnons des détails sur chaque offre des assureurs dans notre guide sur la meilleure assurance de prêt immobilier. Vous pouvez également vous renseigner sur les offres de chaque banque dans notre dossier sur chacune d’elles. Par exemple sur l’assurance emprunteur Caisse Epargne ou notre avis sur assurance emprunteur Crédit Agricole.

Vous pouvez également utiliser notre comparateur d’assurance emprunteur en ligne.

Frais de garantie

En complément de cette assurance qui ne couvre que certains types d’aléas de la vie selon les garanties (décès, invalidité, incapacité de travail, perte d’emploi, etc.), d’autres situations peuvent vous emmener à avoir des difficultés à rembourser votre crédit et à payer chacune de vos mensualités à temps. Ainsi, les banques exigent également la souscription d’une garantie de prêt immobilier. Il en existe de plusieurs types avec des coûts variables :

  • La caution mutuelle : vous payez un organisme de cautionnement mutuel qui prend en charge les remboursements en cas de difficultés. Ces derniers n’acceptent pas tous les dossiers. Ils sélectionnent selon leurs propres critères les personnes éligibles. Le plus connu est le Crédit Logement, mais il existe aussi la CMH Crédit Mutuel, la garantie Casden, la garantie CAMCA, etc. C’est l’option la plus fréquente car la moins chère et en plus certains organismes vous remboursent à la fin du contrat une partie des fonds versés s’il n’y a eu aucun incident sur toutes ces années.
  • Il est également possible d’avoir une caution personnelle avec suffisamment de garanties.
  • L’hypothèque sur votre bien : la banque conserve ainsi le droit de vendre votre maison ou votre appartement en cas de non remboursement de son argent
  • Le privilège de prêteur de deniers : qui fonctionne un peu comme l’hypothèque
  • Le nantissement d’une assurance-vie ou d’autres placements.

Comparez bien les frais que peuvent générer ces différentes possibilités afin de privilégier la moins chère.

Frais de dossier et de courtage

Pour le temps passé à monter votre dossier et à gérer les différentes démarches administratives, la banque va vous demander de payer des frais de dossier de crédit immobilier. Cela peut aller de quelques centaines d’euros à 2 000 euros selon le montant de votre financement et sa complexité technique.

En outre, si vous passez par un courtier en crédit immobilier pour rechercher le meilleur taux possible et vous aider dans cette sélection des offres des banques, vous allez devoir payer des frais de courtage.

Autres dépenses liées à prévoir

D’autres coûts peuvent être inclus notamment dans le calcul du votre taux TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Il s’agit de toutes les contreparties imposées par l’établissement prêteur en échange de sa proposition de taux dans son offre de prêt. Par exemple, certains établissements bancaires obligent leurs clients à domicilier leur salaire et à avoir un compte courant chez eux. Si la détention de ce type de compte est payante, son prix doit être intégré dans le TAEG. Cela peut être également une obligation de souscription d’assurance habitation ou tous autres conditions.

Autres frais pour un achat immobilier

Les dépenses ci-dessus ne concernent que la partie du financement de votre achat de maison ou d’appartement. Pourtant, en plus du prix du bien, il y a de nombreux autres coûts à prévoir : les frais de notaire, la commission de l’agence immobilière et tous les frais supplémentaires que va devoir supporter un propriétaire (taxe foncière, assurance habitation plus chère, etc.). Retrouvez toutes les informations sur les frais d’un achat immobilier.

Quelle augmentation pour les taux immobiliers fin 2022 ? Vers un nouveau blocage avec le taux d’usure ?

Impact des banques centrales

La tendance va rester la même sur l’évolution des taux pour financer un achat de maison ou d’appartement. Les taux d’intérêt sont toujours orientés vers le haut et cela va s’accentuer avec les nouvelles décisions des banques centrales. Que ce soit la Banque Centrale Européenne (BCE) pour les européens ou plus globalement la FED pour l’économie mondiale, l’objectif principal est d’augmenter fortement les taux directeurs afin de lutter le plus rapidement possible contre la forte inflation. Et cela même si cela doit entraîner un début de récession.

De ce fait, les taux à long terme comme l’OAT 10 ans de la France explosent. On a atteint un plafond à 2,83 % le 28 septembre. Un niveau qui n’avait pas été atteint depuis ces 10 dernières années.

Ainsi, il ne fait donc aucun doute que les banques vont communiquer dans les premiers jours d’octobre dès nouveaux barèmes avec encore de belles augmentations. Surtout si les nouveaux taux d’usure leur permettent un peu de marge pour le faire en évitant de générer trop de refus de dossier.

Un taux immo vraiment très bas par rapport à l’inflation

A cause des contraintes invoquées ci-dessus, les banques ne peuvent pas reporter l’intégralité de la hausse des taux qu’elles subissent. Ainsi le taux d’intérêt net d’inflation est à un niveau jamais atteint :

évolution du taux interet net inflation

Attention, néanmoins dans ce graphique de l’IGEDD, les taux relevés par la Banque de France ont quelques mois de retard par rapport à la situation réelle. On est plutôt proche des 2.00 % en moyenne. Il n’empêche qu’on est malgré tout à un record historique avec un taux de -3,5 à 4 % en tenant compte de l’inflation. Voici pourquoi les banques ne vont pas se précipiter pour augmenter leur production de crédit immobilier à perte… Avec ce niveau d’inflation, on pourrait être avec des taux d’intérêt nominaux entre 4 et 6 % selon les données historiques !

Préparation à une baisse des prix de l’immobilier

Autre information critique : les banques doivent renforcer leurs fonds propres pour se préparer à une baisse des prix de l’immobilier (nous ferons un point complet là-dessus dans les prochains jours). Selon son ampleur, certains emprunteurs auraient un capital restant dû plus élevé que la valeur de leur bien. Cela peut générer plus de défaillances. Ainsi, en plus de limiter le flux des nouveaux crédits, elles vont se montrer plus sélectives sur la qualité des dossiers, notamment au niveau de l’apport et de l’épargne résiduelle des particuliers.

Dans ces conditions, difficile de prévoir jusqu’où cela peut monter et combien de temps cela va durer. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé comme chaque mois des évolutions. Pensez à vous abonner pour recevoir nos dernières publications.

Profitez des conditions actuelles avant de nouvelles hausses des taux de crédit, remplissez dès maintenant cette simulation de prêt immobilier en ligne et découvrez ainsi les meilleures offres bancaires du moment en fonction de votre projet, de votre région et de votre profil (revenus, capacité d’emprunt, montant de l’apport, profession en CDI, fonctionnaire ou autres).

Pensez aussi à comparer les devis d’assurance de prêt immobilier pour gagner encore entre plusieurs centaines et plusieurs milliers d’euros sur le coût total de votre projet.

Vos mensualités sont trop élevées ? Regardez quelle est la meilleure offre pour un rachat de vos crédits actuellement.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Mois précédent : Taux crédit immobilier septembre 2022

Mois suivant : Taux immobilier novembre 2022