Quelles sont les actualités sur le marché immobilier en mars 2021 en France ? Dans ce résumé retrouvez les principales informations à retenir sur les prix de l’immobilier, sur les taux d’intérêt, les crédits immobiliers ou encore sur les revenus des investisseurs immobiliers. De quoi bien s’informer pour votre projet d’achat ou de vente ou faire sa veille sur le secteur du logement.

immobilier mars 2021

Confinement 3 et projet immobilier

Plus de 21 millions de personnes sont à nouveau confinés en France, notamment en Ile-de-France et dans les Hauts de France. Ce nouveau confinement devrait avoir toutefois un impact très limité sur votre projet immobilier. En effet, la plupart des activités liées à la réalisation d’un achat, d’une vente ou d’une location restent possibles même dans les départements concernés par le 3ème confinement pour cause de Covid-19.

Par rapport au 2ème confinement, les visites de biens immobiliers à vendre ou à louer sont notamment possibles. Il sera toujours possible de déménager ou de réceptionner un logement neuf acheté en VEFA ou en CCMI pour une résidence principale. Les chantiers continuent d’être actifs également.

Hausse des prix de l’immobilier en 2020 : +6.5 % en un an malgré le Covid-19

Si l’on connaît une crise sanitaire et économique de grande ampleur, cela ne se ressent pas (en tout cas pas encore) sur le marché immobilier en France. On a plutôt assisté à un manque d’offre de logements anciens à vendre et à une flambée des prix un peu partout en France (même si avec de fortes disparités entre les différents marchés locaux).

Ainsi, d’après le dernier indice Notaires-INSEE, le prix de l’immobilier ancien a augmenté en moyenne de 6.5 % en 2020 :

évolution prix immobilier ancien France - chiffres de mars 2021

On peut même voir que l’augmentation des prix des biens immobiliers anciens est même encore plus forte au 4ème trimestre 2020. Néanmoins, comme nous le rappelons régulièrement, il y a un fort décalage dans le temps entre les chiffres annoncés par les notaires et l’INSEE et le moment où les compromis de vente ont été signés.

variation des prix des maisons et des appartements anciens en France en 2020

Ainsi, en ce mois de mars 2021, les statistiques annoncées portent sur les contrats définitifs de vente analysés pour le 4ème trimestre, soit pour des biens dont les prix ont été négociés en fin de 2ème trimestre ou au 3ème trimestre.

Il peut donc y avoir un décalage entre les évolutions actuelles sur le marché immobilier en 2021 et les chiffres officiels qui sont communiqués en ce moment. On entend beaucoup parler actuellement d’une baisse des prix de l’immobilier en 2021, notamment à Paris.

Par ailleurs, on apprend dans la dernière étude statistique de l’INSEE que le nombre de transactions immobilières dans l’ancien sur 12 mois glissant repart à la hausse à fin décembre 2020 :

évolution du nombre de logements anciens vendus en 2020

Ces données globales ne donnent qu’un contexte général sur les prix de l’immobilier en France en moyenne. Chaque micromarché évolue différemment et votre contexte local peut fortement être différent (secteur géographique, type de biens, etc.).

Pour ceux qui ont un bien à vendre, il convient donc de bien vous renseigner pour obtenir une bonne estimation de maison ou d’appartement. Vous devrez ensuite vous décider sur le fait de vendre sa maison avec ou sans agence.

Pour ceux qui veulent acheter, ils peuvent utiliser des données comme la base DVF pour voir à combien se sont réellement vendus des biens similaires dans un secteur géographique précis ces dernières années.

Baisse des taux de crédit immobilier : taux moyen actuel à 1.14 %

Même si les banques se montrent plus restrictives sur l’octroi de crédit immobilier, ceux qui peuvent emprunter le font avec un excellent taux immobilier actuellement. D’après l’observatoire Crédit Logement CSA, le taux d’intérêt moyen pour un emprunt pour une maison, un appartement ou des travaux réalisé en février 2021 est de 1.14 %. C’est très proche du record historique. Comme nous l’avons vu dans notre dossier sur les taux de crédit immobilier en mars 2021, les conditions restent très bonnes pour financer un nouveau projet immobilier.

C’est également un très bon moment pour faire un rachat de crédit immobilier ou pour tenter une renégociation de prêt avec sa banque. Cela peut permettre à ceux qui ont emprunté il y a quelques années de profiter des taux actuels très bas pour la suite de leur remboursement. Il est ainsi possible soit de diminuer les mensualités pour retrouver plus de liberté financière dans les mois et années à venir, soit de réduire la durée restante de votre crédit (et cela permet ainsi également de réduire le coût de l’assurance emprunteur par la même occasion).

Pour le moment, les remontées sur l’OAT 10 ans de la France ne viennent pas perturber la baisse des taux observée ces derniers mois et semaines. Même si l’activité économique redémarre après la crise sanitaire, cela ne signifiera pas automatiquement un retour d’une plus forte inflation et donc une hausse des taux pour l’immo. L’économie mondiale aurait beaucoup de mal à se défaire d’une période de taux très bas. Nous sommes probablement partis pour faire durer cette situation de taux proches de zéro encore pour plusieurs années.

Pour votre recherche de financement, pensez à bien étudier quelle est la banque qui propose le meilleur taux immobilier en 2021.

60 % des demandes de crédit pour un logement passe par un courtier immobilier

En moyenne, sur ces 3 dernières années, 60 % des demandes de prêt immobilier ont été gérées par un courtier immobilier d’après un sondage réaliser par Vousfinancer. Il faut dire que notamment avec le durcissement des conditions d’octroi de crédit demandé par la Banque de France et le HCSF aux banques, certains profils d’emprunteurs préfèrent mieux se faire conseiller pour obtenir un financement et négocier pour vous les conditions de leur emprunt.

Les acquéreurs les plus jeunes, dans la tranche d’âge 18-34 ans, ont fait appel à un courtier en prêt immobilier dans 65 % des cas, principalement pour obtenir de l’aide face aux difficultés d’avoir un accord pour leur prêt. Avec l’aide d’un intermédiaire expérimenté, les jeunes emprunteurs, notamment les primo-accédants, peuvent espérer mieux monter leur dossier et décrocher le fameux crédit indispensable pour réaliser leur achat de maison ou d’appartement. Le courtier peut notamment aider à bien cerner la capacité d’emprunt, à bien ajuster les mensualités par rapport à votre taux d’endettement et aux tableaux d’amortissement de vos autres crédits.

D’autres profils, plus âgés ou avec de bons revenus ou patrimoines font également appel à un professionnel du crédit immobilier afin d’obtenir de meilleures conditions globales de financement, notamment pour obtenir un meilleur taux d’emprunt.

Pour obtenir de l’aide d’un courtier en crédit immobilier, il vous suffit de remplir dès maintenant ce formulaire pour décrire votre projet et votre situation. Vous serez ensuite recontacté avec une présentation de la meilleure offre de prêt du moment.

L’assurance emprunteur coûte plus cher que tous les intérêts du crédit dans plus en plus de prêt immobilier

Cela fait quelques années qu’on le répète sur Immobilier-danger.com, vous avez bien plus intérêt à négocier et à comparer votre assurance de prêt immobilier que le taux d’intérêt de votre crédit.

En effet, de plus en plus de dossiers voit le coût total de l’assurance emprunteur dépassé celui de l’ensemble des intérêts à payer sur toute la durée des remboursements. Cela s’explique par le fait qu’avec des taux de plus en plus bas, le montant total des intérêts diminue et cela fait mécaniquement monter la part de l’assurance de prêt dans le coût total de votre crédit immobilier.

En outre, nous avons vu que depuis le début de l’année 2021, les cotisations d’assurance emprunteur sont intégrées dans le calcul de votre taux d’endettement. Trouver une meilleure assurance emprunteur permet donc d’augmenter votre capacité d’emprunt en optimisant le montant de la mensualité de remboursement que vous allez pouvoir payer tous les mois en fonction de vos revenus et de vos autres crédits et charges. Cela permet alors d’emprunter plus.

Il n’est pas rare de pouvoir économiser plusieurs milliers d’euros en comparant les offres et en trouvant un meilleur taux d’assurance de prêt immobilier. Ceci s’explique par le fait que les assurances de prêt de groupe proposées par les banques en accompagnement de votre crédit immobilier sont encore très chères pour de nombreux emprunteurs par rapport aux tarifs proposés par des assureurs spécialisés qui peuvent vous proposer un tarif individualisé en fonction de votre profil (âge, type d’achat, profession, état de santé, fumeur ou non, sports à risques ou non, etc.).

D’après le courtier en assurance de prêt Magnolia, ce phénomène d’assurance emprunteur plus chère que les intérêts était réservé aux seniors ou à ceux avec une pathologie à risque il y a 3 ans ou plus, mais désormais cela concerne quasiment tous les dossiers pour ceux qui ont plus de 40 ans.

Seulement 1.2 % des prêts immobiliers sont obtenus en CDD

Il y a quelques années, il fallait déjà avoir un CDI ou être fonctionnaire pour avoir de fortes chances d’obtenir une offre de prêt immobilier. Seulement, avec la crise sanitaire et les difficultés économiques dans de nombreux secteurs, la part des dossiers de crédit immobilier avec un emprunteur en CDD est encore en baisse. Il ne représente plus que 1.2 % des crédits immobiliers en 2020 d’après le courtier Vousfinancer, contre 1.3 % en 2019 et 1.7 % en 2018.

Pourtant, 12 % des employés en France sont en CDD. Cela confirme qu’il devient de plus en plus difficile d’obtenir un crédit immobilier sans CDI.

Même chose pour ceux qui empruntent à deux. La part des co-emprunteurs en CDD n’est que de 3.2 % en 2020, contre 4.9 % en 2018 et 5.2 % en 2017.

La situation est moins difficile pour les travailleurs non salariés (TNS) comme les chefs d’entreprise, commerçants, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs. À partir du moment où ils ont 3 années de bilan suffisamment solides, il est possible d’emprunter pour de l’immobilier.

Combien gagnent un investisseur immobilier ? Seuls les riches investissent en locatif ?

L’ANIL a réalisé une étude pour mieux connaître les freins et les motivations des propriétaires bailleurs à faire des travaux dans leurs biens locatifs. Il ressort de cette étude que la principale difficulté est le financement des travaux (dans 43 % des cas, contre seulement 30 % pour le 2ème frein sur “la présence du locataire dans le logement”). Un problème de financement est d’ailleurs la principale cause d’abandon des travaux par les investisseurs immobiliers (63 % des cas).

Les investisseurs interrogés sont principalement de petits bailleurs avec un seul bien immobilier locatif (38 % des cas) ou 2 investissements (19 % des cas). Ceux qui louent 5 biens ou plus représentent 23 % de l’étude.

Contrairement à l’idée que se font beaucoup de Français sur le propriétaire bailleur, il n’est pas forcément très riche. Voici la part des investisseurs par tranche de revenus nets du foyer (et donc souvent du couple) :

  • 3 % gagnent moins de 7 000 € par an
  • 8 % gagnent entre 7 000 € et 17 999 €
  • 6 % gagnent entre 18 000 € et 22 999 €
  • 9 % gagnent entre 23 000 € et 27 999 €
  • 14 % gagnent entre 28 000 € et 37 999 €
  • 14 % gagnent entre 38 000 € et 45 999 €
  • 19 % déclarent entre 46 000 € et 72 999 €
  • 10 % déclarent plus de 73 000 €
  • 2 % ne savent pas
  • 16 % ne souhaitent pas répondre

Ainsi plus de 54 % des bailleurs, près de 2/3 de ceux qui ont déclaré leur tranche de revenus, déclarent moins de 4 000 € par mois (souvent à 2). Et cela inclut tous leurs revenus, aussi bien leurs salaires ou retraites que leurs revenus fonciers. Pour beaucoup, l’immobilier locatif  est un complément de revenus pour la retraite (52 % ont plus de 60 ans).

Vous souhaitez investir dans la pierre, mais avez besoin de vous informer avant ? Découvrez tous nos conseils précieux et nos informations complètes pour bien réaliser votre projet dans la rubrique “investissement locatif“. Vous y trouverez notamment des informations comme :