Quelles sont les actualités immobilières les plus importantes en septembre 2021 ? Voici un résumé des principales informations à retenir sur le marché immobilier en France en septembre 2021 avec un focus sur l’évolution des ventes de logement ancien, sur l’évolution des prix de l’immobilier. Nous verrons ensuite un point sur les taux de crédit immobilier avant de faire un point spécial sur les impôts immobiliers. Tout d’abord, on parlera du nouveau dispositif « super Pinel » en préparation avant d’évoquer la taxe foncière 2021 dont les avis d’imposition sont peu à peu disponibles.

immobilier septembre 2021

1 155 000 ventes provoquent une forte hausse des prix de l’immobilier

Les dernières statistiques sur le marché immobilier ancien au 2ème trimestre 2021 par l’INSEE. De quoi faire une analyse complète de la tendance pour le marché français. C’est ce que nous avons fait dans notre dernier article intitulé « Où en est le marché immobilier français en 2021 ? ».

Parmi les principaux chiffres, on retiendra le nouveau record des ventes de logements anciens sur un an avec 1 155 000 transactions entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2021. Même en tenant compte de l’augmentation annuelle du nombre de biens immobiliers en France, c’est nettement plus que pendant la période faste du début des années 2000.

L’immobilier a donc le vent en poupe. Cela se ressent fortement sur les prix de l’immobilier. En effet, de par cette forte demande (et du manque d’offre dans de nombreux secteurs), les prix ont largement plus augmenté que l’inflation en moyenne sur un an. En moyenne sur tous les types de biens et sur toute la France, l’INSEE avance une augmentation des prix de 5.9 % sur un an. Avec un phénomène très inhabituel : c’est en Ile-de-France que les prix augmentent le moins vite (+3.1 %) contre une forte hausse en Province (+7.0 %).

Même si les taux ont continué à baisser, nous y reviendrons ci-dessous, cela ne suffit pas pour expliquer toutes ces hausses de prix et ne permet pas de les compenser pour les acheteurs. Ainsi, le pouvoir d’achat immobilier est en baisse depuis plusieurs trimestres.

Des taux de prêt immobilier records pour soutenir le marché

Nous l’avons vu longuement dans notre point sur les taux de crédit immobilier en septembre 2021, les conditions sont toujours excellentes pour emprunter pour un nouvel achat ou pour faire de la renégociation ou un rachat d’ancien crédit immobilier. Avec un record à 1.05 % en moyenne sur les crédits immobiliers d’août, le taux d’intérêt moyen n’a jamais été aussi bas.

Tous les types d’emprunteurs peuvent en bénéficier puisque les taux sont en baisse pour toutes les catégories de profil. D’après les statistiques du Crédit Logement CSA, si l’on découpe les emprunteurs en 4 groupes (le 1/4 avec les taux les plus bas, puis le 1/4 suivant jusqu’au dernier 1/4 avec les taux les plus élevés), on peut voit que dans tous les groupes les baisses de taux depuis décembre 2020 sont très intéressantes :

baisse du taux immobilier moyen par groupe d'emprunteurs

Ce qui est marquant également, ce sont les écarts entre les groupes. Prenons un prêt sur 25 ans en août 2021, les 25 % d’emprunteurs avec les meilleurs taux obtiennent en moyenne un taux de 0.93 % alors que le groupe avec les plus mauvais taux sont à 1.44 %. Une énorme différence sur le montant que vous pouvez emprunter et donc sur votre capacité d’emprunt pour une maison ou un appartement.

À vous de vous battre et de tout mettre en œuvre pour optimiser vos chances d’avoir un meilleur taux pour votre profil. Certes, vous ne pouvez pas augmenter (en tout cas pas facilement) vos revenus, votre patrimoine et encore moins votre âge qui sont des critères déterminants pour une banque. Cependant, il y a de nombreux autres points pour faire un bon crédit immobilier : soigner son profil bancaire, comprendre ce qui intéresse une banque, optimiser son taux d’endettement, etc. Il est tout à fait possible d’améliorer son dossier avant de comparer les banques pour un prêt immobilier.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Défiscalisation immobilière : un « super » Pinel en préparation ?

Les avantages de la loi Pinel vont diminuer progressivement à partir de 2023. En effet, les taux de réduction d’impôt par rapport au prix d’achat en fonction de la durée d’engagement pour louer à un loyer plafonné vont être réduits dès le 1er janvier 2023 de cette manière :

  • 6 ans : le taux de réduction d’impôt passe de 12 % à 10.5 %
  • 9 ans : l’avantage de 18 % du prix d’achat est diminué à 15 %
  • 12 ans : le taux maximal sur la durée la plus longue ne sera plus de 21 % mais de 17.5 %

De quoi réduire la rentabilité d’un investissement en loi Pinel pour ceux qui le feront à partir de 2023. Cependant, le gouvernement travaille actuellement sur un nouveau dispositif fiscal avantageux qui tient compte des inconvénients des différents dispositifs de défiscalisation immobilière dans le but de proposer une sorte de « Super Pinel » qui améliore la qualité des logements vendus et leurs adéquations avec les besoins des locataires et des communes concernés.

L’une des priorités de ce « super Pinel » sera de diminuer l’impact environnemental de la construction et de la consommation des logements dans le temps. Le gouvernement entend ainsi diminuer l’impact carbone des bâtiments et maximiser les performances thermiques. Ainsi, pour être éligible à ce prochain avantage fiscal et conservé un taux de réduction d’impôt de 21 %, les logements devront répondre à la Réglementation Environnemental 2020 (RE 2020).

D’autres critères seront également jugés afin de rendre ses immeubles et leurs alentours plus vivants, moins exigus, plus lumineux. En d’autres termes plus attractifs et désirables.

Besoin d’un financement pour acheter pour louer ? Découvrez notre guide du prêt investissement locatif.

SIMULATION LOI PINEL >>

Tout sur la taxe foncière en 2021

Le mois de septembre n’est pas que le mois de la rentrée. C’est aussi le mois de réception des avis de taxe foncière 2021 pour tous les propriétaires de biens immobiliers imposés annuellement.

Comme vous pouvez le voir pour la date d’impôts locaux, c’est en effet en septembre que l’administration fiscale envoie les avis de taxe foncière ou les met à disposition dans votre espace personnel en ligne.

En outre, vous avez jusqu’à la fin du mois de septembre pour adhérer au prélèvement à l’échéance. La date limite de paiement de cet impôt local est fixé au 15 octobre 2021 par courrier ou à votre centre des impôts. Ceux qui payent par Internet bénéficient d’un délai supplémentaire de 5 jours, soit jusqu’au 20 octobre 2021.

Retrouvez :

SIMULATIONS >>
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn