Que se passe-t-il sur le marché immobilier en France en novembre 2021 ? Faisons un point complet sur l’actualité immobilière du mois. Nous allons notamment aborder les sujets suivants :

  • L’impressionnant record sur le nombre de ventes de logements anciens en un an
  • L’explosion des droits de mutation collectés par frais de notaire
  • Les dernières informations sur l’évolution des prix de l’immobilier en France
  • La possible hausse des taux de crédit immobilier à venir
  • La petite révolution au niveau de l’assurance emprunteur
  • La fin des problèmes sur les nouveaux DPE ?

Découvrez tout ce qui fait l’actualité de l’immobilier en novembre 2021 et ce qu’il faut retenir pour votre projet immobilier.

immobilier novembre 2021 : prix, taux, ventes, DPE, assurance emprunteur, frais de notaire

1 208 000 ventes de logements anciens en un an

Le nombre de transactions immobilières dans l’ancien ne cesse d’augmenter. Entre le 1er septembre 2020 et le 31 août 2021, les notaires annoncent un record de ventes de 1 208 000 logements anciens :

evolution du nombre de ventes de logements anciens en novembre 2021 d'après les notaires

Du fait de l’augmentation du parc de logements et de la population, il devrait y avoir une augmentation naturelle d’environ 1 % par an. Par rapport à une très forte année comme 2006, on devrait donc être à des niveaux d’un peu moins d’un million de ventes de bien immobilier ancien. On est clairement au-dessus.

Ce sont principalement les villes moyennes et les maisons qui tirent ces chiffres vers le haut (+23 % en un an). Suite au coronavirus Covid-19 et après avoir subi plusieurs confinements dans leur logement, les Français sont à la recherche du lieu de vie qui correspond davantage à leurs attentes et cela crée de forts mouvements.

Les frais de notaire en 2021 : un véritable jackpot pour les départements

Lors d’un achat immobilier, il y a des droits de mutation à payer à l’État et à différentes collectivités. Il y a notamment une part importante (de 3.80 % à 4.50 % selon le département) qui revient aux départements. Cela fait partie de ce que l’on appelle communément les frais de notaire.

Avec une explosion des ventes qui devrait également se situer vers 1.2 millions en 2021, les départements vont bénéficier d’une importante rentrée d’argent. Après des collectes importantes de l’ordre de 13 milliards d’euros en 2019 et 2020, on devrait atteindre pour cette année un montant global de l’ordre de 14 milliards d’euros à se partager entre les départements selon la dynamique de leur marché immobilier et certaines compensations de solidarité entre eux.

Le savez-vous ?qui paie les frais de notaire ? Est-ce l’acheteur ou le vendeur du bien immobilier

Prix de l’immobilier ancien : +5.9 % en un an, dont +7 % en Province

Dans leur communiqué sur la conjoncture immobilière, les notaires de France donnent également des indications globales sur l’évolution des prix de l’immobilier en France :

variation prix immobilier en France en novembre 2021

Avec une augmentation moyenne des prix des logements anciens de 5.9 % sur un an à la fin du 2ème trimestre, on est encore largement au-dessus de l’inflation qui était à +1.5 % sur un an à fin juin.

Comme depuis un an et demi, c’est en Province et sur les maisons que l’on observe les plus fortes hausses de prix avec une hausse de +7.1 % sur un an pour une villa hors de l’Ile-de-France. Comme nous l’avons vu le mois dernier dans les chiffres sur l’immobilier en octobre 2021, à Paris les prix des appartements sont stables (et donc baisse en tenant compte de l’inflation).

Attention, les variations de prix sont très différentes d’un secteur géographique à un autre et selon le type de bien (maison ou appartement, nombre de pièces, superficie, etc.). N’hésitez pas à demander une estimation immobilière plus précise ou à analyser les tendances dans les prix de vente de biens similaires dans votre ville ou quartier avec l’aide de la base Etalab immobilier (DVF) du gouvernement sur les prix immobiliers des dernières ventes.

ESTIMATION >>

Hausse des taux de prêt immobilier en novembre 2021 ?

D’après les retours des courtiers et des différentes informations au niveau du taux immobilier actuel, il semblerait que plusieurs banques aient augmenté un peu leur tarif en ce mois de novembre. Néanmoins avec une inflation qui augmente de plus en plus vite, les taux de crédit immobilier restent à un excellent niveau et sont toujours très attractifs.

Attention, toutes les banques ne remontent pas leur barème des taux à la même vitesse. Il faut donc apprendre à bien comparer et à choisir la meilleure banque pour un crédit immobilier en 2021.

Sur les crédits immobiliers souscrits en octobre 2021, l’observatoire Crédit Logement CSA indique une moyenne du taux d’intérêt de 1.05 %. C’est donc stable depuis 3 mois à ce niveau après une baisse progressive sur les 9 mois précédents :

taux de prêt immobilier moyen en novembre 2021

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, en moyenne un emprunteur obtient actuellement un :

  • taux de 0.84 % pour un crédit sur 15 ans contre 1.02 % il y a 1 an, soit un gain de 18 points de base
  • taux de 0.98 % pour un crédit sur 20 ans contre 1.16 % il y a 1 an, soit un gain de 18 points de base
  • taux de 1.14 % pour un prêt sur 25 ans contre 1.42 % il y a 1 an, soit un gain de 28 points de base

Cela permet d’emprunter plus d’argent pour une même mensualité et une même durée.

Ceux qui ont emprunté il y a quelque temps peuvent également se pencher sur l’opportunité de faire un rachat de crédit immobilier avant que les taux ne soient plus aussi attractifs ou à tenter de renégocier son prêt immobilier avec sa banque.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Questionnaire de santé d’assurance de prêt immobilier : bientôt la fin ?

Depuis de nombreuses années, lors de la souscription d’une assurance de prêt immobilier, le coût de celle-ci dépend de différents éléments du dossier de l’emprunteur comme :

  • L’âge
  • La profession et les activités pratiquées (notamment pour évaluer les risques de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail)
  • L’état de santé du souscripteur pour faire un point sur ces antécédents médicaux. Il faut pour cela remplir un questionnaire de santé d’assurance de prêt

Sur ce point, une actualité immobilière qui a fait grand bruit en ce mois de novembre 2021 : Nicolas Théry le président du Crédit Mutuel a annoncé que pour les clients fidèles (ceux qui domicialisent leurs revenus depuis au moins 7 ans au Crédit Mutuel ou au CIC) il n’y aura plus de questionnaire de santé pour leur demande de crédit immobilier pour l’achat d’une résidence principale (pour un emprunt de moins de 500 000 € et pour un emprunteur de moins de 62 ans au moins de la signature du contrat). Nous avons mis à jour les informations sur l’assurance de prêt immobilier au Crédit Mutuel.

Cela signifie pour ces clients plus de formalités médicales, pas de surprime ou d’exclusion de garanties.

Bonne nouvelle Les clients qui ont déjà souscrit un prêt immobilier avec une assurance emprunteur dans cette banque et qui remplissent ces conditions verront leur surprime ou leur exclusion de garanties supprimées dès le 1er décembre 2021.

Après la mise en place du droit à l’oubli pour un cancer guéri depuis plusieurs années, ceci pourrait marquer le début d’une nouvelle transformation importante en matière d’assurance emprunteur. Cela peut n’être aussi qu’un atout commercial et de communication qui ne sera pas suivi par les autres banques et assureurs dans les années à venir. Nous suivrons cela de près pour voir si le calcul du taux d’assurance de prêt immobilier ne tiendra plus compte du bilan médical d’ici quelques années.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

DPE des logements construits avant 1975 : nouvelle formule après le couac

Depuis la sortie de la nouvelle réglementation du DPE (diagnostic de performance énergétique) depuis le 1er juillet 2021, il y a eu des problèmes de fiabilité pour tous les logements construits avant 1975. À tel point que le gouvernement avait incité les diagnostiqueurs à différer la réalisation du DPE lorsque cela était possible en attendant une mise à jour de la formule de calcul pour ces logements.Il a même suspendu ces diagnostics depuis le 24 septembre 2021 tant les résultats étaient anormaux.

Ainsi, plusieurs propriétaires qui ont un bien en vente ou à mettre en location et qui doivent obligatoirement faire réaliser ce type de diagnostic ont été bien gêné pendant ces dernières semaines. Heureusement, depuis le 1er novembre 2021, une nouvelle formule de calcul du DPE plus fiable a été mise en place.

Pour ceux qui ont été impactés par ces problèmes techniques, il y a 2 possibilités pour les logements diagnostiqués entre le 1er juillet et le 30 octobre 2021 :

  • pour ceux avec une classe F ou G : le DPE sera réédité directement par les diagnostiqueurs sans frais supplémentaires pour le propriétaire.
  • pour ceux avec une classe D ou E : le propriétaire est en droit de demander une réédition de son DPE sans frais supplémentaires également

C’est l’État qui prendra indemnisera les diagnostiqueurs pour ce travail supplémentaire.

Retrouvez toutes nos informations et conseils pour le DPE immobilier.

DEVIS DIAGNOSTIC DPE >>

Vous ne voulez manquer aucune information sur l’immobilier et aucun de nos conseils ? Pensez à vous abonner à Immobilier Danger.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn